EVERYTHING MUST FIND ITS PLACE / 2009

Chacun a pour préoccupation de trouver sa place dans l’existence: cette place où il est possible de s’accomplir, d’exprimer ses talents, d’être heureux, jusqu’à devenir enfin, comme le dit Jung, «un morceau du monde». Trouver sa place, c’est développer le sentiment d’être au bon endroit, de justifier son existence dans une famille, un groupe, un amour, un métier, à travers nos relations aux autres et à soi-même.

Pourtant, dans un contexte social où performance, compétition et comparaison sont des facteurs d’aveuglement importants, il est difficile de garder la distance nécessaire à la réflexion. La soif de reconnaissance ou d’appartenance, l’envie de se conformer aux autres, de leur ressembler pour être apprécié, aimé et reconnu peut se refermer comme un piège.

Ce travail en séries illustre cet espace virtuel des relations humaines ou une négociation tacite entre individus permet à chacun de reconnaître l’autre et de négocier sa place sans avoir le sentiment de se trahir. Il s’agit alors d’un jeu de va-et-vient relationnel, dans lequel les codes sont tacites, flous et précis tout à la fois. C’est dans cet espace, qui est tour à tour, « espace d’aliénation » et « espace de liberté », que se négocient les éléments essentiels à la découverte de ses propres singularités et différences.

 

Everything must find its place se décline en séries:

  • Les Idoles

  • Les Attributs

  • Les Tribus

Tirage Hahnemühle Fine Art Rag®

Contre-collage sous Diasec® 4/4mm

Existe en deux formats d’édition

40 x 40 cm | Ed. 10 + 1EA

60 x 60 cm | Ed. 3 + 1EA